5, rue Jean Rigaud - 69130 Ecully
Téléphone : 06 85 60 13 51
info@ecully-arts-martiaux.com

Histoire du Judo

Le grand Maître et fondateur du Judo

Maître Jigoro Kano
Jigoro Kano est né à Migake (près de Kobe au Japon) le 28 octobre 1860 dans une famille de cinq enfants (trois frères et deux sœurs), il est le troisième fils de Jirosaku Mareshiba Kano, un marchand. Il vint a Tokyo en 1871 et fit de brillantes études à la faculté des sciences politiques et de lettres.


Jigoro Kano était petit et chétif tant et si bien que ses camarades se moquaient de lui en permanence. Du fait de sa santé fragile, Jigoro Kano décida de s’adonner au sport pour se développer le corps. Ce fut d’abort la gymnastique et le baseball, sport pour lequel il créa le premier club du Japon en 1878.


Il ne commença l’étude du ju-jitsu qu’à l’âge de 17 ans. Très appliqué, persévérant et soucieux de technique, il devient bientôt un expert pour son age, si bien qu’a 23 ans , il décide de fonder sa propre école de Jujitsu. Kano appela la discipline qu’il enseignait Judo et baptisa sa petite école Kodokan. Ce fut la période héroïque, celle des défis lancés par d’autres écoles et le triomphe des champions du Kodokan, dont la renommée allait devenir universelle.


Les luttes de prestige entre le Kodokan et les vieilles écoles de jujitsu, les défis, combats et triomphes, inspirèrent de véritables chansons de gestes semblables à celles de l’époque féodale. Pour prouver que la nouvelle école de judo était puissante, un tournoi fut organisé entre le Kodokan et une école de Jiu-Jitsu de Tokyo. Les principes du maître Kano prouvèrent leur efficacité lorsque ses adeptes remportèrent treize combats sur quinze et annulèrent les deux autres.


Avec son formidable esprit de synthèse, qui a fait de lui le créateur de ce nouveau sport, Kano était d’une activité débordante et d’un dynamisme que l’âge ne ralentit jamais. Il préparait des plans, dressait des rapports et organisait des missions. Yamashita, Tomita, Isogaï, Yokoyama, parmi ses plus anciens et célèbres disciples, voyagèrent dans le monde entier, contribuant ainsi à faire connaître le judo dans le monde. Kano lui même effectua de nombreux déplacements, à la fois comme fondateur du Kodokan mais aussi comme délégué olympique du Japon. Il fut, relativement jeune, membre du Comité olympique (1909) et de l’association physique nippone (1911).


Il mourut le 4 mai 1938. Depuis lors et surtout après la guerre, le Kodokan , installé dans le quartier de Sudobashi à Tokyo, s’est considérablement agrandi, un nouveau bâtiment fut même créé voici quelques années et un grand nombre de ceintures noires ont été gradées suivant ses règlements.


Le judo, à présent, est enseigné dans toutes les écoles et universités japonaises. Il s’est répandu dans le monde entier : les écoles, la police, l’armée et des clubs sportifs toujours plus nombreux.


Ecully Arts Martiaux : JUDO - AIKIDO - KARATE - TAI CHI CHUAN - SELF DEFENSE - Contact - Nos partenaires - Mentions légales